Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement
Présentation du métier
Contexte de travail
Conditions de travail
Compétences et niveaux attendus
Certifications
Proximité(s)/évolution(s) envisageables
Tendances nationales sur le métier
Pour en savoir plus

SPÉCIALISTE DÉCONSTRUCTION - DÉPOLLUTION

Famille : Exploitation, contrôle et durée de vie du projet
Autres appellations en français
  • Ingénieur conception démantèlement
  • Responsable de projet en démantèlement
  • Ingénieur spécialiste en déconstruction
  • Expert en démolition
  • Ingénieur dépollution de site
  • Ingénieur aménagement urbain
Autres appellations en anglais
  • Demolition Engineer

Présentation du métier

Le Spécialiste déconstruction / dépollution planifie et conduit les opérations de démantèlement et de démolition de produits, d'ouvrages ou de sites industriels, dans le respect des règles de sûreté, de sécurité et de l'environnement. Il participe à la définition et la mise en oeuvre de projets de réhabilitation des sites déconstruits.
Réaliser un état des lieux afin de déterminer et étudier les installations à déconstruire ou à dépolluer (mode de fonctionnement, évolution, cycle de vie...) :
Il conçoit, sélectionne et valide les scénarii de déconstruction et de réhabilitation de sites en fonction des exigences du client, des contraintes fonctionnelles et techniques et des normes et réglementations en vigueur.

Réaliser les études de faisabilité et préparer le chantier de démantèlement / déconstruction /dépollution en s'appuyant sur le scénario global retenu :
Il établit et veille au respect des objectifs de coût, qualité et délai, et réalise des cahiers des charges, pour sélectionner des fournisseurs. Il sensibilise les acteurs du projet aux risques de sécurité, de sûreté et d'environnement.

Coordonner les différentes phases du projet et piloter l'activité des intervenants :
Il met en place les moyens et actions qui permettent d'assurer la recyclabilité des matériaux de démolition et l'exploitabilité du site (gestion de risques environnementaux, dépollution, réhabilitation...). Il anime des réunions de suivi et assure le reporting du projet. Il met en place une veille technologique et réglementaire assidue.

Contexte de travail

Les normes et la règlementation :
Le Spécialiste déconstruction / dépollution doit maîtriser les normes et la règlementation en vigueur, notamment pour la sécurité liée aux personnes, à la qualité de l'eau et de l'environnement. Il se tient informé des évolutions règlementaires.

La gestion des risques et inconvénients :
Il mène des études d'impact des déchets (zonage, colisage, entreposage, risques associés, supervision des opérations). Pour les sites classés (ex. SEVESO) ou des installations industrielles, il identifie les risques pour la santé publique. Il maîtrise le cycle de vie des déchets et il est le garant de l'engagement environnemental de l'entreprise.

Les technologies et les numériques :
Pour les sites existants, il utilise les jumeaux numériques via la maquette numérique et le PLM (Product Lifecycle Managment). Il intègre l'ingénierie système et les nouvelles technologies avec la téléopération, la robotique et les sites machines. Le recours à l'IA et aux objets connectés est de plus en plus fréquent, pour analyser les données issues des composants à démolir.
Type et taille de projet :
Le Spécialiste déconstruction / dépollution travaille sur des types de projets très variés selon son domaine d'activité. Ses compétences techniques et sa spécialité (Chimie, nucléaire, environnement...) constituent un atout pour apporter son expertise professionnelle selon les besoins. Il travaille avec une équipe de techniciens comme le projeteur ou le technicien de laboratoire, pour fournir les éléments techniques d'une étude complète.

Type et taille d'entreprise :
Il travaille dans des bureaux d'études spécialisés dans la déconstruction, le réaménagement urbain ou la dépollution des sols, au sein de grands groupes ou d'entreprises spécialisées sur un secteur (Pétrole, chimie...) qui ont intégré le recyclage des sites, à la stratégie globale de l'entreprise.

Conditions de travail

Il varie selon les projets : selon les caractéristiques du projet (nucléaire, sites industriels…), l'état d'urgence, le Spécialiste déconstruction / dépollution peut avoir un rythme de travail très variable, pour lequel une flexibilité est attendue.
Ils sont fréquents. Le Spécialiste déconstruction / dépollution se déplace pour effectuer les relevés techniques ou organiser la sécurité du site. Il passe autant de temps sur les chantiers qu'au bureau où il va rédiger la documentation utile ou modéliser des étapes du projet.
Relations internes
  • Directeur de projet
  • Equipe projet
  • Technicien de laboratoire
  • Dessinateur / Projeteur
  • Spécialiste environnement et biodiversité

Relations externes
  • Clients
  • Fournisseurs
  • Sous-traitants

Compétences et niveaux attendus en 4 niveaux cumulés

Macro compétences
Niveaux et compétences attendues
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu
Macro compétences :
Mener un diagnostic ou un test/essai technique
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Le Spécialiste déconstruction / dépollution réalise les études de faisabilité et prépare le chantier de démantèlement / déconstruction en s'appuyant sur le scénario global retenu, avec l'ensemble des équipes de modélisation
Macro compétences :
Maîtriser l'environnement et la biodiversité
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Grâce aux objets connectés sur un barrage, il identifie les éléments sensibles et propose avec les techniciens, une solution de rénovation durable
Macro compétences :
Mettre en place et exploiter une étude
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il engage une démarche globale de dépollution des bâtiments et des sols, de curage, d'écrêtage et de démolition par explosif, vérinage, démolition manuelle ou mécanique, découpe de béton, recyclage, et forme les salariés aux différentes techniques
Macro compétences :
Communiquer efficacement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
A la suite d'une faille technique sur un site industriel, il communique auprès de la direction sur l'état réel de la situation afin d'informer le grand public, il doit pour cela avoir le sens des responsabilités
Macro compétences :
Mener un diagnostic environnemental
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il étudie rigoureusement tous les aspects liés au démantèlement d'un site classé, et identifie tous les points sensibles liés au transport des composants
Macro compétences :
Collecter et exploiter les informations liées au projet
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il réalise un état des lieux afin de déterminer et étudier les installations à déconstruire (mode de fonctionnement, évolution, cycle de vie...) pour un site SEVESO
Macro compétences :
Mener les études et la conception d'un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il conçoit, sélectionne et valide les scénarii de déconstruction et de réhabilitation de sites en fonction des exigences du client, des contraintes fonctionnelles et techniques et des normes et réglementations en vigueur, dans le secteur nucléaire
Macro compétences :
Gérer la production de livrables
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il rédige les offres, sélectionne les entreprises et suit le projet minutieusement avec les experts choisis selon les spécificités du chantier d'enfouissement des déchets miniers
Macro compétences :
Intégrer la maquette numérique
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il utilise le BIM, pour étudier tous les composants de l'ouvrage et procéder méthodiquement au démantèlement en amont de la déconstruction
Macro compétences :
Analyser et gérer les risques
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il maîtrise les risques associés à la rénovation d'un bâtiment industriel, pour un fabricant de conditionnement de gaz
Macro compétences :
Sécuriser un événement, un projet ou un chantier
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il définit un périmètre de sécurité, à l'échelle du quartier et informe le grand public de l'utilisation d'explosif, pour la démolition d'une tour de 20 étages
Macro compétences :
Intégrer les règles d'hygiène, de sécurité et environnementales (HSE)
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 2
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Mettre en place les moyens et actions qui permettent d'assurer la recyclabilité des matériaux de démolition et l'exploitabilité du site (gestion de risques environnementaux, dépollution, réhabilitation)

Proximité(s)/évolution(s) envisageables
La proximité des métiers

Axes de mobilité professionnelle

Sens d'évolution
Sélection de secteur
Numérique
Numérique
Ingénierie
Ingénierie
Études & Conseil
Études & Conseil
Évènement
Évènement
Transverses
Transverses
Autre
Cliquer sur un secteur pour afficher uniquement les provenances et les évolutions depuis et vers ce secteur
Cliquer sur les flèches pour accéder à la comparaison des métiers.
Provenances possibles
Evolutions envisageables
Autres provenances Autres provenances
Provenances lointaines Provenances lointaines
Provenances moyennes Provenances moyennes
Proximité forte Proximité forte
Evolutions moyennes Evolutions moyennes
Evolutions lointaines Evolutions lointaines
Autres évolutions Autres évolutions
Spécialiste déconstruction - dépollution
Spécialiste en aménagement et urbanisme
Spécialiste ingénierie et étude
Spécialiste en acoustique
Inspecteur
Spécialiste tests et essais
Spécialiste en environnement et biodiversité
Ces mobilités sont données à titre indicatif, sans valeur d’obligation pour les entreprises et les salariés qui doivent les adapter à leur situation particulière.

Tendances nationales sur le métier

262
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle
-3.2%
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Répartition des offres d'emploi sur le dernier semestre

Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Expérience requise au recrutement

0 à 2 ans : 247 / 2 à 5 ans : 5 / 5 à 10 ans : 9
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Niveau de formation requis au recrutement

Non renseigné : 47 / BEP/CAP : 2 / Bac : 1 / Bac+2 : 11 / Bac+3/+4 : 26 / Bac+5 : 176
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Types de contrats au recrutement

Contrat à durée indéterminée (CDI) : 221 / Stage/Jeune diplômé : 32 / Contrat à durée déterminée (CDD) : 5 / Freelance : 2 / Remplacement/Intérim : 2
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Taille des entreprises qui recrutent

1-9 salariés : 20 / 10-49 salariés : 44 / 50-249 salariés : 80 / non renseigné : 1 / 250+ salariés : 114 / sans salariés : 3
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Les compétences les plus demandées au recrutement

Management de projet : 150 / Etudes et conception : 133 / Socle de connaissances et compétences : 84 / Sciences et technologies : 83 / Travail en sécurité : 77
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d’emploi, ministère du Travail, traitement Kyu Lab (cf. page Méthodologie)
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle
OPIIEC :
25 Quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Contactez-nous