Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement

Les dynamiques d’emploi dans l’ingénierie : état des lieux des besoins en compétences et des tensions en recrutement

Publié le 01 décembre 2018
Ingénierie
L’ingénierie française crée de l’emploi durable et offre de réelles perspectives de carrières aux professionnels en France et à l’international. Pour autant, on constate que l’ingénierie peine à recruter, malgré des situations contrastées dans certains secteurs de l’ingénierie. De surcroît, les mutations actuelles et tout particulièrement l’impact du numérique font évoluer les métiers existants et nécessitent pour les acteurs en place d’adapter leurs compétences à des technologies et usages nouveaux.

L’ingénierie française crée de l’emploi durable et offre de réelles perspectives de carrières aux professionnels en France et à l’international. Pour autant, on constate que l’ingénierie peine à recruter, malgré des situations contrastées dans certains secteurs de l’ingénierie. De surcroît, les mutations actuelles et tout particulièrement l’impact du numérique font évoluer les métiers existants et nécessitent pour les acteurs en place d’adapter leurs compétences à des technologies et usages nouveaux. 

Dans ce contexte, il est apparu nécessaire à la Branche de disposer d’un état des lieux prospectif des dynamiques d’emploi et des besoins en termes de compétences, afin de donner de la visibilité aux entreprises, aux salariés et aux acteurs de formation à horizon de 3 ans.

Objectifs : 

Les objectifs de l’étude étaient les suivants pour chaque domaine d’intervention de l’ingénierie :

  • Identifier les mutations en cours et à venir (technologiques, environnementales etc.) en se basant notamment sur les études existantes
  • Identifier les évolutions principales en compétences attendues et les zones de mutations fortes par rapport aux compétences actuelles
  • Faire un état des lieux des effectifs et une projection démographique
  • Faire un état des lieux des besoins en recrutement dans les entreprises en France et une cartographie des tensions avec des préconisations d’action
  • Evaluer l’adéquation de l’offre de formation existante avec les besoins identifiés

Moyens :

  • 60 entretiens qualitatifs (37 sociétés de la filière, 12 maîtres d’ouvrages et industriels et 11 organismes de formation)
  • 3 groupes de travail avec des acteurs techniques de la Branche afin de valider les hypothèses de travail et tendances sectorielles identifiées
  • Etat des lieux de la situation du marché de l’emploi à partir de l’analyse de la documentation disponible, des annonces d’emploi, des référentiels des métiers de l’OPIIEC et du RNCP

Consultez dès maintenant

OPIIEC :
25 Quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Contactez-nous