Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement
Présentation du métier
Contexte de travail
Conditions de travail
Compétences et niveaux attendus
Certifications
Proximité(s)/évolution(s) envisageables
Tendances nationales sur le métier
Pour en savoir plus

SPÉCIALISTE EXPLOITATION - MAINTENANCE

Famille : Exploitation, contrôle et durée de vie du projet
Autres appellations en français
  • Responsable exploitation maintenance
  • Ingénieur exploitation maintenance
  • Chargé d'exploitation maintenance
  • Responsable maintenance
Autres appellations en anglais
  • Operation and maintenance specialist

Présentation du métier

Le Spécialiste exploitation maintenance élabore les cahiers des charges et les programmes d'exploitation et de maintenance d'un ouvrage ou d'un équipement et veille à leur mise en œuvre.
Conduire une opération :
Le Spécialiste exploitation maintenance établit les cahiers des charges des entreprises qui réaliseront l'exploitation et/ou la maintenance des équipements et des ouvrages de leur domaine d'activité.
Il définit, en phase de programmation, les spécifications performantes d'exploitation et de maintenance puis en valide la faisabilité technico-économique.

Assurer le bon déroulement des processus de gestion, au sein de sa structure :
Il évalue les coûts d'exploitation et de maintenance à prendre en compte dans le coût global du projet.
C'est à lui que revient la mission d'examiner, de comparer et de proposer les offres les mieux adaptées et d'assister à la rédaction des marchés correspondants.

Encadre les techniciens de maintenance :
Il conduit des missions de supervision et établit des rapports réguliers sur la tenue des performances d'exploitation. Aussi, il veille, au respect des performances prédéfinies lors de la phase de conception. De plus, il contrôle l'application des procédures et règles d'hygiène, sécurité, qualité et environnement de l'équipe technique.

Assurer l’interface client au quotidien et contribuer au développement de son activité :
Conseillé technique, il participe aux réflexions d'amélioration des équipements avec comme objectif l'optimisation des systèmes d'exploitation et de l'état de service de l'ouvrage.

Contexte de travail

Ressources techniques et technologiques :
Le Spécialiste exploitation maintenance est doté d'une connaissance solide des domaines techniques d’exploitation des bâtiments (courant fort et faible, chauffage, plomberie, contrôle d’accès, serrurerie …) afin de faire face à toutes les situations, même les plus urgentes, et de s'assurer le maniement de n'importe quel appareillage présent sur le chantier.
Il doit se tenir en veille sur les évolutions technologiques telles que l'apparition de nouvelles machines, comme les technologies de tri optique qui peuvent également exiger de nouvelles compétences en optique, en électronique...

Normes d’exploitation et de sécurité :
Il maîtrise les normes en hygiène, sécurité et environnement pour assurer le bon fonctionnement du site en accord avec les contraintes règlementaires et la sécurité du personnel.
De par son rôle de surveillance de l'application des normes, il connaît et s'adapte à la règlementation ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement) en milieu industriel.

Transitions environnementales métiers :
Il décline les enjeux de développement durable dans les opérations de construction ou rénovation. Selon les règlementations environnementales (loi sur l'eau en 2006, Grenelle de l'environnement en 2008-2009), il sait adapter l'exploitation des ouvrages et développer une expertise de plus en plus poussée pour faire appliquer les normes sur le site de production.
Type et taille d'entreprise :
Selon la taille de l'entreprise, le périmètre des activités peut se limiter seulement à l'exploitation ou la maintenance. Le Spécialiste exploitation maintenance peut intervenir dans la conception, la construction, l’exploitation, la maintenance et la déconstruction dans le secteur des énergies nucléaires, énergies thermiques et énergies renouvelables.
Cet emploi s'exerce au sein d'entreprises industrielles (construction automobile, production d'énergie, sidérurgie, chimie ...), de transport, de sociétés de services, de services après-vente de constructeurs ou de distributeurs d'équipements, des armées en relation avec différents intervenants (production, méthode, sécurité, client ...), mais également dans les entreprises spécialisées dans la prestation d'exploitation - maintenance.

Type et taille de projet :
Les projets sur lesquels Le Spécialiste exploitation maintenance exerce varient selon le secteur (eaux potables ou usées, déchets industriels, ménagers ou hospitaliers...), le mode d'exploitation (traitement, incinération, stockage, etc.), le degré d'automatisation des sites, la taille des infrastructures (usine, station...) et le type de produits traités.

Conditions de travail

Selon l'entreprise et le type de projet(s) sur le(s)quel(s) Le Spécialiste exploitation maintenance intervient, son activité varie et peut s'exercer par roulement, les fins de semaine, jours fériés, de nuit, et être soumise à des astreintes.
Ils sont fréquents. Le Spécialiste exploitation maintenance se déplace pour effectuer les relevés techniques sur le site de production et s'assurer du respect des règles de sécurité lors de la conception.
Relations internes
  • Techniciens maintenance
  • Construction

Relations externes
  • Clients
  • Sous-traitants
  • Fournisseurs
  • Partenaires

Compétences et niveaux attendus en 4 niveaux cumulés

Macro compétences
Niveaux et compétences attendues
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu
Macro compétences :
Piloter la performance d'une organisation
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Sur un site de production, le Spécialiste exploitation maintenance veille à la bonne réalisation des opérations de maintenance et impulse des actions d'amélioration technique du site en veillant à leur mise en œuvre
Macro compétences :
Gérer la production de livrables
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
En amont de la réalisation d'une production, il évalue les coûts en termes de matériaux, d'intervention de sous-traitant, etc.
Macro compétences :
Dimensionner les moyens humains et matériels pour un projet ou un chantier
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lorsqu'il se rend sur le site de production, il surveille et contrôle la bonne conservation des infrastructures, bâtiments et ouvrages ainsi que leurs équipements et élabore le diagnostic de leur entretien et maintenance
Macro compétences :
Définir et gérer le budget d'un projet ou d'une entité
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Au démarrage de la mise en œuvre d'un projet, il gère le budget d'exploitation et négocie les tarifs avec les fournisseurs, les bureaux d'études ou les prestataires assurant la maîtrise d'œuvre
Macro compétences :
Sécuriser un événement, un projet ou un chantier
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Sur le site d'exploitation , il contrôle l'application des règles relatives à l'hygiène, à la sécurité et aux conditions de travail et à l’accessibilité des personnes en situation de handicap
Macro compétences :
Mettre en œuvre un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il exécute et suit les opérations de maintien en condition opérationnelle dans le respect des normes, des règles et des directives applicables
Macro compétences :
Assister la Maîtrise d’Ouvrage en cadrage projet
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors de la réponse à projet, il est responsable de la rédaction du cahier des charges où il traite l'aspect de mise en œuvre technique, d'organisation de réalisation et d'apport matériel
Macro compétences :
Se conformer aux normes et à la règlementation
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
En amont du démarrage de la production d'un ouvrage, il doit identifier les impacts, les risques et les causes de panne, d'incidents, d'accidents, alerter les collectivités et les services concernés sur le site de production
Macro compétences :
Gérer les logiciels métiers
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors de l'élaboration de la budgétisation d'un projet, il peut avoir besoin d'exploiter le logiciel comptable spécifique à la gestion de budget
Macro compétences :
Créer et maintenir une relation client favorable
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 2
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors de l'analyse de la budgétisation d'un projet, il négocie les tarifs avec les fournisseurs, les bureaux d'études ou les prestataires assurant la maîtrise d'œuvre. Aussi, il entretient une relation de confiance avec les clients tout au long de la production
Macro compétences :
Intégrer les règles d'hygiène, de sécurité et environnementales (HSE)
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Selon le secteur d'activité dans lequel il intervient, il peut être nommé Responsable de la vérification du respect des normes sécuritaires auprès des équipes d'exploitation et de maintenance de l'entreprise
Macro compétences :
Assurer la maintenance d'un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Pour le bon fonctionnement de l'exploitation et de la maintenance sur site, il renseigne les supports de suivi d'intervention et transmet les informations au service concerné

Certifications

Liste des certifications

Hors branche

Proximité(s)/évolution(s) envisageables
La proximité des métiers

Axes de mobilité professionnelle

Sens d'évolution
Sélection de secteur
Numérique
Numérique
Ingénierie
Ingénierie
Études & Conseil
Études & Conseil
Évènement
Évènement
Transverses
Transverses
Autre
Cliquer sur un secteur pour afficher uniquement les provenances et les évolutions depuis et vers ce secteur
Cliquer sur les flèches pour accéder à la comparaison des métiers.
Provenances possibles
Evolutions envisageables
Autres provenances Autres provenances
Provenances lointaines Provenances lointaines
Provenances moyennes Provenances moyennes
Proximité forte Proximité forte
Evolutions moyennes Evolutions moyennes
Evolutions lointaines Evolutions lointaines
Autres évolutions Autres évolutions
Spécialiste exploitation - maintenance
Technicien de laboratoire
Agent Services Généraux
Agent d'Exploitation Sécurité Incendie (AESI)
Technicien
Conseiller d'exposants
Responsable de sécurité de site
Responsable des infrastructures et moyens généraux
Ingénieur procédés
Spécialiste - Ingénieur sûreté de fonctionnement
Spécialiste commissioning
Contrôleur technique et surveillance
Directeur de travaux
Ces mobilités sont données à titre indicatif, sans valeur d’obligation pour les entreprises et les salariés qui doivent les adapter à leur situation particulière.

Tendances nationales sur le métier

6 349
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle
+28.3%
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Textkernel, agrégation de sites d'offres d'emploi, traitement Kyu à partir des données du ministère du Travail.
Date de MAJ : juil-22
Mise à jour semestrielle

Répartition des offres d'emploi sur le dernier semestre

Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Expérience requise au recrutement

0 à 2 ans : 5894 / 2 à 5 ans : 191 / 5 à 10 ans : 256 / > 10 ans : 9
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Niveau de formation requis au recrutement

Non renseigné : 1444 / BEP/CAP : 242 / Bac : 958 / Bac+2 : 1913 / Bac+3/+4 : 222 / Bac+5 : 1572
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Types de contrats au recrutement

Contrat à durée indéterminée (CDI) : 5379 / Alternance : 374 / Contrat à durée déterminée (CDD) : 351 / Stage/Jeune diplômé : 123 / Remplacement/Intérim : 43 / Possibilité de CDI : 40 / Freelance : 32 / Bénévolat : 8 / Contrat aidé : 1
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Taille des entreprises qui recrutent

1-9 salariés : 1205 / 10-49 salariés : 1183 / 50-249 salariés : 744 / non renseigné : 331 / 250+ salariés : 2886
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Les compétences les plus demandées au recrutement

Maintenance : 2713 / Etudes et conception : 1698 / Management de projet : 1610 / Logiciel application industrielle : 1299 / Sciences et technologies : 1225
Données au 30/12/2021
Source : Textkernel, agrégation de sites d'offres d'emploi, traitement Kyu à partir des données du ministère du Travail.
Date de MAJ : juil-22
Mise à jour semestrielle
OPIIEC :
25 Quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Contactez-nous