Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement

Attractivité des métiers du numérique et de l'ingénierie pour les publics féminins en France

Publié le 01 février 2016
Numérique
Ingénierie
Études et conseil
Événement
Aujourd’hui, les femmes représentent 37% des salariés de la Branche des métiers de l’Ingénierie, du Numérique, des Etudes et du Conseil, et de l’Evènement selon l’Etude sociodémographique de l’OPIIEC 2014. Toutefois, elles sont sous-représentées dans les secteurs de l’Ingénierie et Numérique (30% des salariés de la Branche du secteur du Numérique et 33% du secteur de l’Ingénierie selon l’étude Sociodémographique de l’OPIIEC 2014).

Dans un contexte de faible attractivité des secteurs de l’Ingénierie et du Numérique pour les publics féminins, les entreprises, en quête de compétences techniques notamment dans les métiers du Numérique, souhaitent disposer de plus de candidates. Une hausse qui ne pourra intervenir sans convaincre plus de femmes de s’engager vers les cursus scientifiques.

Cette étude a pour objectif de :

  • Identifier les raisons de la faible attractivité et les facteurs qui influencent l’orientation (ou non) des jeunes vers les filières susceptibles de mener aux métiers de la branche,
  • Mesurer les perspectives d’orientation et évaluer le nombre de jeunes femmes susceptibles d’intégrer la branche à horizon 2020,
  • Identifier les bonnes pratiques pour favoriser l’orientation des jeunes filles vers ces secteurs et métiers.
OPIIEC :
25 Quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Contactez-nous